Vous souffrez de douleur derrière le genou sans savoir pourquoi ? Ne paniquez surtout pas car ces maux peuvent être moins graves que vous ne le pensez. Plusieurs facteurs peuvent en être la source. Découvrez plutôt !

Origine des douleurs derrière le genou

L’articulation du genou est l’une des articulations les plus complexes du corps humain. Elle fait intervenir trois os : le fémur, le tibia et la patella. Une multitude de veines, de ligaments et de nerfs y sont également greffés. La douleur derrière le genou est souvent diffuse et il convient de l’identifier soi-même, au miroir des affections déjà connues, afin de mieux l’expliquer au médecin. Voici quelques indicateurs qui aident à identifier l’origine de la douleur.

  • Le kyste poplité : il se manifeste par l’apparition d’une boule derrière le genou. Cette boule est douloureuse au toucher et il y a une difficulté à fléchir le genou. La boule est en fait issue de l’accumulation du liquide synovial qui facilite les frictions à l’intérieur du genou. En se développant, le kyste peut comprimer les nerfs et tendons. En cas de rupture, la dissolution du kyste provoque une forte douleur derrière le genou.
  • La crampe : elle désigne une contraction brusque et douloureuse d’un muscle. Elle se manifeste sous forme de spasme incontrôlé et peut durer quelques minutes. La crampe peut être causée par une déshydratation, le développement d’une maladie infectieuse ou du foie. Après des exercices d’élongation la crampe se résorbe mais la douleur derrière le genou persiste pendant quelques heures et se propage parfois.
  • La déchirure du ménisque : le ménisque est un coussinet situé entre le fémur et le tibia. Il sert d’amortisseur et empêche les deux os de s’entrechoquer. Il peut subir une rupture lorsqu’il est surexploité, solliciter dans un sens puis dans l’autre, malmené dans une succession de mouvements complexes. C’est le cas lors d’une activité physique particulièrement intense comme le catch. La lésion du ménisque est imprévisible. Elle provoque sur le champ un mal derrière le genou et une raideur au moment de se servir du genou. La marche peut être suspendue car le fragment déchiré pourrait se déplacer dans l’articulation.

La tendinite du genou

C’est une affection bien connue des coureurs, des cyclistes et des joueurs de basket ou de handball. Il s’agit de la déchirure ou de l’inflammation d’un tendon du genou. Le tendon est ce cordon élastique qui relie la rotule en haut au muscle de la cuisse et en bas à l’os du tibia. Le tendon le plus touché par cette affection est le tendon rotulien. La douleur derrière le genou survient dès que le tendon enregistre des déchirures. Elle s’accompagne de gonflement du genou, de douleurs amplifiées en position assise, à la mise en mouvement ou lors de la montée des escaliers.

La déchirure des ligaments du genou

Les ligaments du genou sont des structures fibreuses qui viennent se croiser au dessus du genou pour l’immobiliser. Ils facilitent les mouvements de flexion et d’extension. La rupture d’un ou des deux ligaments arrive lors d’un mouvement brusque de torsion du genou. Cela peut être un changement rapide de direction comme on en voit au football ou un saut périlleux comme au basketball. La douleur derrière le genou est violente et fait suite au craquement du ligament. Le genou enfle immédiatement et ne peut supporter le poids du corps.
La phlébite fait également partie de ces maladies qui affectent le genou. Elle désigne la présence d’un caillot de sang dans les veines des jambes. La douleur est ressentie au moment d’effectuer certains mouvements. Il convient de consulter immédiatement un médecin car le caillot de sang peut migrer vers le cœur.
Tels sont les dysfonctionnements les plus courants qui sont à la base de douleurs à l’arrière de l’articulation du genou.

Les solutions quand on a mal derrière le genou

De façon générale il est conseillé de se rendre chez un médecin généraliste en cas de douleur derrière le genou. Certaines douleurs peuvent s’intensifier et causer des problèmes sévères. Il est tout de même possible, selon le cas, d’éliminer la douleur soi-même avec des ingrédients naturels.
Le kyste poplité peut se résorber tout seul. Mais il est plus sage de consulter un médecin après avoir laissé la jambe au repos. Appliquez une poche de glace sur le site du kyste toutes les 15 ou 20 minutes.
En cas de douleur liée à une déchirure du ménisque, il faut immobiliser le genou. Un sac de glace placé sur le genou apaisera les douleurs.
Pour prévenir la douleur derrière le genou causée par une crampe, il faut étirer renforcer son alimentation avec des éléments riches en magnésium. Il est conseillé d’avoir une bonne hydratation et de pratiquer un échauffement efficace au début de chaque activité physique. A la fin, des exercices d’étirement permettent de prévenir d’éventuelles crampes.
La tendinite du genou nécessite la pratique d’exercices d’étirement et de séances de massage. Asseyez-vous à plat sur le sol, jambes étendues. Déposez une serviette préalablement enroulée sous le genou touché. Soulevez la peau de la rotule d’une main et de l’autre effectuez un massage tout autour de la rotule. Jusqu’au niveau où la douleur est localisée derrière le genou. A l’aide d’un rouleau de massage, massez les muscles situés sous la cuisse et les mollets. Ces muscles prennent attache au niveau du genou et se raidissent souvent.
Avoir mal derrière le genou est très désagréable et peut causer des pathologies plus graves. Il est préférable de les prévenir avec une bonne hydratation, des exercices d’étirement avant et après l’activité physique, la pose de poche de glace pour soulager les tensions musculaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *